L’Ukraine peut-elle compter sur l’Europe ?

À l’occasion de la sortie en 2024 des deux livres que Sylvain Kahn et Pierre Haroche consacrent à l’avenir du  triangle Union européenne-Ukraine-Russie, un débat revient sur le positionnement inédit de l’UE et de ses habitants dans le nouveau monde dont la guerre en Ukraine est le signe.

La progression des forces russes dans la guerre d’Ukraine semble corrélée à l’insuffisance du soutien occidental à l’Ukraine. L’aide accordée par les Américains étant devenue aléatoire, le sort de la guerre repose sur les Européens. Ont-ils la volonté, les capacités et les ressources pour permettre à l’Ukraine de restaurer sa souveraineté territoriale ? 

Selon la façon dont elle décidera de répondre à cette question, l’Europe fera un choix : sortir doucement de l’histoire, ou inventer une façon nouvelle de se défendre et de peser dans la géographie mondiale. 

La réponse dépendra pour partie du résultat des élections européennes qui approchent. Elle se trouve aussi dans le rapport historique des Européens à la crise et au risque, à la puissance et à la guerre, à l’altérité et à la domination. 

La rencontre réunit : 

  • Alexandre Adam, maître des requêtes au Conseil d’État, précédemment conseiller Europe du président de la République,
  • Pierre Haroche, maître de conférence en relations internationales et sécurité internationale à l’université Queen Mary de Londres, auteur de Dans la forge du monde. Comment le choc des puissances façonne l’Europe (Fayard, mai 2024),
  • Sylvain Kahn, professeur agrégé d’histoire à Sciences Po, chercheur en études européennes au Centre d’histoire de Sciences Po et auteur de L’Europe face à l’Ukraine (PUF, février 2024).