Vous êtes ici

Xavier Vigna

Xavier Vigna

Suivre
Poste : 
Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Paris-Nanterre et membre du laboratoire IDHES
Bio : 
Ses thèmes de recherches se rapportent à l’histoire du travail, l’histoire sociale et l’histoire du monde ouvrier. Il a d’abord conduit une série de travaux sur l’histoire des années 68, et se consacre désormais essentiellement à l’histoire ouvrière en France et dans les pays ouest-européens. Il a soutenu sa thèse en 2003 sur les grèves ouvrières des années 1968 en France, sous la direction de Michelle Zancarini-Fournel. Il fut membre junior de l’Institut universitaire de France (2011-2016) et est l’un des fondateurs de l’Association française pour l’histoire du monde du travail. Il est membre du Coordination Committee of the European Labour History Network.
Il appartient au comité de rédaction de Vingtième Siècle. Revue d’histoire.

Il a notamment publié L’espoir et l’effroi. Luttes d’écritures et luttes de classe en France au XXe siècle, Paris, La Découverte, 2016 ; avec Nicolas Hatzfeld et Michel Pigenet [dir.], Travail, travailleurs et ouvriers d’Europe au XXe siècle, Dijon, EUD, 2016 ; avec T. Bouchet, S. Gacon, F. Jarrige, F-X Nérard [dir.], La gamelle et l’outil. Manger au travail en France et en Europe de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, Nancy, Arbre Bleu Éditions, 2016 ; Histoire des ouvriers en France au XXe siècle, Paris, Perrin, 2012 ; L’insubordination ouvrière dans les années 68. Essai d’histoire politique des usines, Rennes, PUR, 2007.