Vous êtes ici

03 Mai de 18h30 à 20h30
Histoire
S'abonner

De quoi Rocard est-il le nom ?

Inscrivez-vous par e-mail pour participer à cet événement Inscription
Que doit-on à Michel Rocard ? Que reste-t-il de ses idées, de sa manière ? Qui étaient et qui sont les rocardiens ? Pourquoi se réclame-t-on encore de lui ? Alain Bergounioux et Jean-François Merle dialogueront avec Cécile Amar, journaliste à L’Obs, à l’occasion de la parution de « Le Rocardisme. Devoir d’inventaire » aux Éditions du Seuil.

À l’annonce de la mort de Michel Rocard, en juillet 2016, les hommages émus se sont mêlés à la nostalgie d’un destin politique inabouti. Émanant de tous les horizons, les mêmes mots sont sans cesse revenus : « fidélité à ses convictions », « intégrité », « rigueur », « vérité », « modernité », « inventivité », « humanisme » et « générosité ».

Si Michel Rocard a évolué avec le temps, de l’autonomie à la social-démocratie, du PSA au PS en passant par le PSU, le rocardisme est aussi une histoire collective. Plusieurs générations se sont reconnues dans son action. Pour la première fois, un livre en raconte l’histoire et en dresse le bilan.

Alain Bergounioux et Jean-François Merle, Le Rocardisme. Devoir d’inventaire, Éditions du Seuil, mai 2018.

Vous pourrez vous procurer le livre sur place ; une séance de dédicaces suivra le débat.

 

Vous ne pourrez pas être des nôtres ? Suivez le débat en direct sur notre site le 3 mai à partir de 18h30 !