Vous êtes ici

17 Mai 18 Mai à partir de 09h00
Histoire
S'abonner

Michel Rocard Premier ministre : « La deuxième gauche » et le pouvoir 1988-1991

Archives nationales, Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75 004 Paris / Centre d'histoire de Sciences Po, 56 rue Jacob, 75 006 Paris
Inscrivez-vous par e-mail pour participer à cet événement Inscription
Mai 1988-mai 2018 : trente ans se sont écoulés depuis l’arrivée de Michel Rocard à Matignon. Le temps de l’analyse est désormais venu. Durant deux journées, près de 50 historiens, politistes et grands témoins reviendront sur ces mois passés à Matignon de 1988 à 1991. Ce colloque est organisé par les Archives nationales, Sciences Po, l’Association MichelRocard.org et la Fondation Jean-Jaurès.

Comment évaluer la portée de l’action ministérielle du représentant politique de « la deuxième gauche » ? Dans quelle mesure est entré dans les faits, pendant trois ans, un projet politique nourri depuis plus de deux décennies ? Quel fut le rôle de ces circonstances politiques si particulières – une majorité parlementaire relative, un Premier ministre mis sous « surveillance » dans son propre camp ? A-t-on assisté à la mise en œuvre, dans de nombreuses réformes, d’une méthode de gouvernement propre, reposant sur la conviction que l’action gouvernementale doit faire fond sur les ressources de la société civile ? Autant de questions auxquelles ce colloque, en six tables rondes, s’attachera à répondre en examinant les principaux aspects des politiques menées pour en rechercher la cohérence, les forces et les faiblesses.

 

PROGRAMME

Première journée
Site des Archives nationales, Hôtel de Soubise
9h30-18h30

9h-9h30 : Accueil

9h30-10h : Introduction

  • Olivier Duhamel, président de la Fondation nationale des sciences politiques
  • Henri Nallet, président de la Fondation Jean-Jaurès
  • Vincent Berjot, directeur général des Patrimoines
  • Françoise Banat-Berger, directrice des Archives nationales
  • Roger Godino, président de l’Association MichelRocard.org

10h-10h30 : Intervention liminaire

  • De la mémoire de l’action au temps de l’Histoire : Michel Rocard en ses archives", Zénaïde Romaneix et Vivien Richard, Archives nationales

10h30-13h : Première séance : Devenir Premier ministre
Président : Gilles Finchelstein, Fondation Jean-Jaurès

  • La « deuxième gauche » : quelles idées, quel projet ?, Alain Bergounioux, Association MichelRocard.org
  • François Mitterrand et Michel Rocard, François Stasse, Conseil d’État
  • Le moment 1988 : la « France unie », l’élection présidentielle et les élections législatives, l’ouverture, Jérôme Jaffré, Cevipof
  • Le cabinet de Matignon, experts et militants, Mathieu Fulla, CHSP

Grands témoins : Jean-Paul Huchon et Jean-Louis Bianco

14h : Accueil

14h30-16h15 : Deuxième séance : Agir en politique
Présidente : Florence Haegel (CEE)

  • Séduire ou convaincre ? Michel Rocard et l’opinion, la communication politique, la méthode « Rocard, Pierre-Emmanuel Guigo, Université Paris-Est Créteil
  • Michel Rocard et le Parti socialiste, Gérard Grunberg, Centre d’études européennes
  • Le Parlement et la majorité parlementaire, Olivier Rozenberg, Centre d’études européennes, et Éric Thiers, Cevipof

Grands témoins : Jean-Louis Missika, Pierre Zémor, Yves Colmou

16h30-18h30 : Troisième séance : Un « juste État » ?
Président : Martial Foucault, Cevipof

  • Moderniser l’État : la réforme de l’État, l’évaluation des politiques publiques, Philippe Bezes, Centre d’études européennes, et Alain Chatriot, CHSP
  • Le financement des partis politiques, Claire Andrieu, CHSP
  • La Nouvelle Calédonie : une décolonisation dans la République, Sarah Mohamed-Gaillard, Inalco

Grands témoins : Jean-François Merle et Sylvie François

 

Deuxième journée
Salle de conférence (rez-de-chaussée), Centre d’histoire de Sciences Po
9h-17h

8h45 : Accueil

9h-11h : Quatrième séance : Social-démocratie ou social-libéralisme ?
Président : Alain Chatriot, CHSP

  • Si loin de Keynes ? La politique macro-économique, la dépense publique, la politique de l’emploi, Michel Margairaz, Université Paris 1
  • L’économie sous toutes ses formes : l’économie mixte, la politique industrielle, entreprises publiques et privatisation, la réforme des PTT, l’économie sociale et solidaire, Élie Cohen, Cevipof
  • Une redistribution sociale-démocrate (RMI, CSG, « le contrat entre les générations »), Serge Paugam, EHESS
  • Un nouveau dialogue social ? La démocratie sociale, la loi et le contrat, Guy Groux, Cevipof, et Michel Noblecourt, Le Monde

Grands témoins : Nicole Notat, Claude Évin et Élisabeth Guigou

11h15-13h : Cinquième séance : Moderniser la société ?
Présidente : Claire Andrieu, CHSP

  • Priorité à l’éducation : la politique éducative, « revalorisation et rénovation », l’enseignement professionnel, l’enseignement supérieur, Ismail Ferhat, Université de Picardie Jules Verne
  • Réduire les fractures sociales (la politique de la ville, le réformisme de la vie quotidienne, la politique de l’immigration, la laïcité), François Dubet, Université de Bordeaux
  • Les intellectuels, la culture et Michel Rocard, Pierre Encrevé, EHESS

Grands témoins : Sylvie Hubac et Antoine Prost

14h-14h30 : Accueil café

14h30-16h30 : Sixième séance : Michel Rocard au-delà de la France
Présidente : Noëlline Castagnez, Université d’Orléans

  • Quelle place pour Matignon dans la politique internationale et européenne ? Le « domaine réservé », l’action humanitaire, la Déclaration de la Haye, agir pour l’environnement, Matignon dans la guerre, Maurice Vaïsse, CHSP
  • Le rocardisme dans la social-démocratie européenne, Christophe Sente, FEPS
  • Michel Rocard au regard de la social-démocratie européenne, Michele Di Donato, CHSP

Grands témoins : Dominique Perreau, Jean-Maurice Ripert et Veronika Isenberg

16h30-17h : Conclusion : Tous comptes faits
Président : Olivier Duhamel, président de la Fondation nationale des sciences politiques

  • Marc Lazar, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po
En partenariat avec
  • Association Michel Rocard
  • Archives nationales
  • Sciences Po