Vous êtes ici

28 Novembre de 18h30 à 20h30
Inscrivez-vous par e-mail pour participer à cet événement Inscription
Lors de son intervention du 18 octobre dernier, le Président de la République a ouvert le chantier du statut de l’entreprise – une demande faite de longue date par tous ceux qui, à l’instar de la Fondation Jean-Jaurès, proposent notamment d’élargir l’objectif de l’entreprise à l’intérêt général et à celui de l’ensemble de ses parties prenantes. On en débat le 28 novembre avec Nicole Notat, Dominique Potier et Pierre Victoria.

Une nouvelle page dans la réconciliation entre l’entreprise et la société est-elle en train de s’écrire ? Allons-nous passer de la responsabilité sociale et environnementale – plus ou moins contraignante – à la vocation sociétale revendiquée par l’entreprise ? Cela rend-il inutile une régulation plus drastique des entreprises par la loi ou le règlement ? 

L’Observatoire du dialogue social de la Fondation propose d’en débattre avec :

  • Nicole Notat, secrétaire générale de la la CFDT de 1992 à 2002, années lors desquelles elle amplifie l’évolution réformiste de la confédération. Elle est aujourd’hui à la tête de la plus grande agence de notation extra-financière européenne, Vigeo-Eiris, après la fusion en 2015 de Vigeo qu’elle a créé en 2002 avec le groupe britannique Eiris. Nicole Notat est une actrice clef et engagée en faveur de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises ; 
  • Dominique  Potier, député (Nouvelle Gauche) de Meurthe-et-Moselle ; rapporteur de la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre ; directeur de l’Observatoire de l’Agriculture de la Fondation Jean-Jaurès ;
  • Pierre Victoria, animateur du groupe de travail « À qui appartient l’entreprise ? » au sein de l’Observatoire du dialogue social de la Fondation Jean-Jaurès ; directeur de développement durable de Veolia.
     

Vous ne pourrez pas être des nôtres ? Suivez le débat en direct dès 18h30 le 28 novembre !