Vous êtes ici

Société
S'abonner

60 ans du ministère de la Culture : le moment de se tourner vers l’avenir

16/09/2019 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

Le ministère de la Culture et de la Communication vient d’avoir 60 ans. C’est le bon moment pour s’interroger sur son état de santé alors que son budget est fort éloigné de l’objectif du 1 % fixé dans les années 1980 et qu’aucun titulaire du poste n’y est resté plus de trente mois depuis 1993. L’Observatoire de la culture de la Fondation Jean-Jaurès, animé par Jean-Paul Ciret et Karine Gloanec Maurin, s’empare du sujet et lance une série de contributions.

Le ministère de la Culture est-il encore utile, a-t-il encore un sens ? Les objectifs qui lui avaient été fixées en 1959 ont-ils évolué au fil du temps et des alternances politiques, ont-ils encore un sens alors que la société française s’est depuis profondément transformée ? Peut-il encore être porteur d’un projet, d’une vision, d’une politique qui fasse de la culture et des arts, passés et présents, autre chose qu’un agrément ou un outil de développement économique ? Ou bien est-il réduit à n’être que le gestionnaire impécunieux de clientèles nombreuses mais éclatées ? 

Tous les secteurs culturels, du spectacle vivant à l’audiovisuel public, connaissent des difficultés et les différents colloques organisés ces derniers temps, notamment le « Grand Débat » orchestré par Télérama Beaux-Arts et la Fondation du patrimoine, y ont consacré une large place. Mais il nous semble que ces questions, et quelques autres, méritent d’être abordées autrement que par le prisme des différentes politiques culturelles sectorielles, en recherchant les facteurs communs qui expliquent la crise existentielle et économique que traverse le ministère. C’est ce que nous comptons faire dans les mois prochains à travers trois soirées (7 novembre, 27 novembre et 12 décembre 2019), ouvertes à toutes celles et tous ceux qui s’inquiètent de l’état actuel du ministère et qui considèrent que pour durer, il faut se renouveler sans se renier.

Mais, dans un premier temps, pour ouvrir la réflexion et le débat, nous souhaitons diffuser des contributions portant sur des questions qui « fâchent » et sur lesquels les débats sont parfois aussi vifs que confus. C’est pourquoi certaines proposent une synthèse sur des questions pour lesquelles il n’en existent guère – c’est le cas des notes sur l’évolution du budget – alors que d’autres sont plutôt des notes de propositions et des appels à l’action.

Ces contributions sont faites pour réagir, alors n’hésitez pas !

 

Découvrez-les :

- La culture : un service public ou un droit ?, Léa Cesari (Fondation Jean-Jaurès, 16 septembre 2019)
- Pass culture : deux propositions pour mieux faire, Jean-Marc Lauret (Fondation Jean-Jaurès, 21 septembre 2019)

Lire la suite