Vous êtes ici

International
S'abonner

Afrique : cinquante ans d’indépendance

07/06/2010 2’
Alexandre Minet Alexandre Minet
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

2010 est l’année du cinquantenaire des indépendances des États africains, anciennement colonies françaises d’Afrique subsaharienne. La souveraineté acquise de ces quatorze pays s’est effectuée tout au long de l’année 1960 (du 1er janvier avec l’indépendance du Cameroun au 28 novembre avec celle de la Mauritanie). Seule la Guinée obtint son indépendance dès 1958, rejetant par référendum la proposition du Général de Gaulle d’intégration à la Communauté française.

Afin de manifester sa participation et son soutien à ce jubilé, la Fondation Jean-Jaurès diffuse régulièrement au cours de cette année des contributions notamment de responsables politiques et de chercheurs africains. Au projet officiel des autorités politiques françaises, piloté par Jacques Toubon et pour le moins contestable et légitimement contesté, la Fondation Jean-Jaurès préfèrera proposer une approche critique et intellectuelle de la part de ses partenaires et amis africains.

 

Retrouvez deux tribunes :
Un demi-siècle de turpitudes par Théophile Kouamouo (Le nouveau courrier d’Abidjan, édition des 26, 27 et 28 mai 2010)
Faut-il célébrer le Cinquantenaire de l’indépendance ou pas ? Autour de cette question, s’organise en Côte d’Ivoire une polémique rageuse. Les contradicteurs brodent entre autres autour des dépenses qu’occasionneraient des cérémonies festives à une période de crise aiguë, de la nécessité de marquer d’une pierre blanche l’année du Jubilé, des éventuelles récupérations politiques d’un moment dont le caractère historique n’échappe à personne.
Lire la suite

Quelle indépendance ? par Pius Njawe (Le Messager, 20 mai 2010)
Après le Sénégal le mois dernier pour son indépendance, c’est au tour du Cameroun de célébrer avec faste et solennité les cinquante ans de sa « souveraineté » et de sa réunification. Plus d’une dizaine d’autres pays du continent sont dans la même logique de célébration. Bien plus, la France de Nicolas Sarkozy s’apprête à marquer d’une touche particulière cet événement, en recevant sur les Champs Elysées à Paris, pour le 14 Juillet français, autant de chefs d’Etat et leurs armées. Comme un administrateur de colonie qui convoquerait pour un rassemblement en Métropole des chefs indigènes de ses colonies.
Lire la suite

 

Les publications de la Fondation Jean-Jaurès

« Tchad : cinquante ans d’indépendance agités » par Jean-Baptiste Laokolé
11 août 1960 - 11 août 2010 : le Tchad commémore, comme la plupart Etats africains au Sud du Sahara, ses cinquante ans d’indépendance. Mais quelle indépendance sous la présidence de plusieurs chefs d’Etat ? Durant tout son règne, Ngarta Tombalbaye va s’employer à construire l’Etat tchadien par la recherche de l’unité nationale et fixer la base de l’économie nationale.
Lire la suite

« Bilan du cinquantenaire au Cameroun » par Joshua Osih
Le cinquantenaire de l’indépendance et de la réunification du Cameroun a laissé un goût amer à la population qui s’est sentie mise à l’écart de cet événement qui aurait pu être un grand moment de communion et de souvenir autour de son histoire et des idéaux républicains. Les célébrations n’ont pas semblé produire les résultats attendus auprès de la population. L’objectif d’appropriation de l’histoire et de l’avenir du pays n’a pas été atteint.
Lire la suite

« Cinquantenaires des indépendances : une lecture du Parti socialiste du Sénégal » par Ousmane Tanor Dieng
En octobre 2008, le Parti socialiste du Sénégal a célébré les soixante ans de la fondation du Bloc démocratique sénégalais, le parti, ancêtre du Parti socialiste, créé par Léopold Sédar Senghor et ses amis. En avril 2010, comme nombre d’autres pays du continent, le Sénégal a célébré les cinquante ans de son accession à la souveraineté internationale.
Lire la suite

« À propos du cinquantenaire des indépendances africaines » par Guy Labertit
C’est le 21 juin 2009, jour de la Fête de la musique, que le président Nicolas Sarkozy a donné mission au chiraquien de toujours Jacques Toubon de faire de 2010 l’année de l’Afrique.
Le choix de la date de cette nomination, soyons un peu de mauvaise foi, n’est pas fortuit. On a appris, en effet, que le clou de cette année de l’Afrique et du cinquantenaire des indépendances des anciennes colonies françaises, imaginé par notre ancien ministre de la Culture et de la Francophonie, doit être le défilé, le 14 juillet 2010, sur les Champs Elysées, des armées de ces États d’Afrique devenus indépendants. 
Lire la suite

« L’Afrique, 50 ans après les indépendances » par Martin Ziguélé
Cinquante ans après leur accession à l’indépendance, quelles que soient les pistes empruntées, les Etats anciennement colonies françaises demeurent parmi les pays les plus pauvres du monde. Dans cet essai, Martin Ziguélé brosse un portrait historique des différentes politiques publiques économiques menées depuis 1960, mais il donne également sa vision de l’avenir de l’Afrique pour les cinquante prochaines années. Il rappelle la nécessité impérieuse aujourd’hui d’une réponse qui soit à la hauteur des espoirs jusqu’ici déçus des populations africaines. 
Lire la suite




 

Lire la suite