Vous êtes ici

Bilan et perspectives de la lutte contre Boko Haram
Bilan et perspectives de la lutte contre Boko Haram Pierre d'Esping Télécharger
International
S'abonner

Bilan et perspectives de la lutte contre Boko Haram

27/03/2015 1’
Pierre d'Esping Pierre d'Esping
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

A l’approche des élections présidentielle et législatives nigérianes, et suite à « l’allégeance » de Boko Haram à l’organisation Etat islamique, Pierre d’Esping analyse la situation politique nigériane et régionale et son évolution possible.

Tandis que le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, s’apprête à élire son prochain président, le pays traverse une crise sécuritaire d’une ampleur inédite. Les violences perpétrées par le groupe Jama’atu Ahlis Sunna Lidda’Awati Wal-Jihad, plus connu sous le nom de Boko Haram, ont conduit les autorités nigérianes à repousser la tenue des scrutins de 6 semaines afin d’entamer une campagne militaire de grande envergure. Les élections générales auront ainsi lieu le 28 mars – présidentielle et législatives – et les élections gouvernorales se dérouleront le 11 avril. 

La vaste campagne militaire des forces armées nigérianes, soutenues par le Tchad, le Niger, le Cameroun et le Bénin a permis d’obtenir des résultats significatifs. C’est dans ce contexte que Boko Haram annonça le 7 mars, dans un communiqué audio, son bay’at à l’organisation État islamique. L’écho de ce bay’at a pris, comme l’espérait ses auteurs, une dimension mondiale, et semble s’inscrire dans une stratégie de jihad global – a fortiori, maintenant que les jihadistes évoquent la « province d’Afrique de l’Ouest » pour évoquer le Nigeria. 

Cependant la lutte contre Boko Haram devrait continuer à l’inscrire dans l’espace géographique que nous lui avons toujours connu et son agenda politique devrait s’inscrire dans la continuité des actions menées jusqu’à aujourd’hui. 

Lire la suite