Vous êtes ici

Europe
S'abonner

Catalogne : entre raisons démocratiques et passions nationales

18/09/2019 120’
Marc Bassets, Rafael Jorba, Jean-Jacques Kourliandsky
Favoris
Partager
A a Zoom

La Catalogne est depuis plusieurs années en crise, déchirée entre indépendantistes et centralistes qui se disputent le vote des électeurs des quatre provinces catalanes et en appellent à l’Union européenne, voire aux Nations unies, pour valider démocratiquement leur combat politique. Au cœur d’un moment décisif pour la région, la Fondation donne la parole à deux journalistes espagnols, afin de décrypter les éléments constitutifs de cette crise et de réfléchir à de possibles évolutions politiques et institutionnelles.

L’automne 2019 est en effet marqué, en Catalogne, par trois moments politiques forts : le jour de la Diada – fête nationale –, le 11 septembre, qui voit toujours le retour de revendications massives ; celui du verdict rendu par le Tribunal suprême à l’égard des membres du gouvernement autonome catalan jugés pour avoir organisé un référendum d’indépendance le 1er octobre 2017, en violation de la Constitution ; celui, enfin, de la gestion de l’impasse politique de l’Espagne, sans gouvernement de plein exercice depuis le 1er juin 2019.

Face à ce conflit catalan, qui fait l’objet d’une forte attention des médias espagnols, européens et d’ailleurs – peut-être parce qu’il leur en rappelle d’autres, opposant un État central à l’une de ses composantes territoriales (la Flandre belge, le Québec, le Cameroun anglophone, etc.) – des solutions existent pourtant, comme cela a été le cas au Pays basque espagnol par le biais d’un équilibre de compétences construit entre l’État central et le gouvernement autonome « régional ».

Pour en débattre, la Fondation a réuni deux journalistes espagnols :

  • Marc Bassets, correspondant du quotidien El Pais à Washington de 2014 à 2017 et à Paris depuis 2017. Il a également été correspondant du journal La Vanguardia à Berlin de 2002 à 2007 et à Washington de 2007 à 2014 ;
  • Rafael Jorba, journaliste dans différents médias – El Periódico, La Vanguardia (dont il a été le correspondant à Paris de 1993 à 1996), les chaînes de télévision TVE et TV3 – et ancien membre Conseil de l’audiovisuel de Catalogne de 2006 à 2010. Il est l’auteur de plusieurs essais sur le catalanisme et le nationalisme catalan, et est aussi membre du Comité de rédaction de la revue catalane Política & Prosa.

Le débat était animé par Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation.

 

Lire la suite