Vous êtes ici

Cinquantenaire des indépendances : une lecture du Parti socialiste du Sénégal
Cinquantenaire des indépendances : une lecture du Parti socialiste du Sénégal Ousmane Tanor Dieng Télécharger
International
S'abonner

Cinquantenaire des indépendances : une lecture du Parti socialiste du Sénégal

24/08/2010 1’
Ousmane Tanor Dieng Ousmane Tanor Dieng
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

En octobre 2008, le Parti socialiste du Sénégal a célébré les soixante ans de la fondation du Bloc démocratique sénégalais, le parti, ancêtre du Parti socialiste, créé par Léopold Sédar Senghor et ses amis. En avril 2010, comme nombre d’autres pays du continent, le Sénégal a célébré les cinquante ans de son accession à la souveraineté internationale.

Ces repères sont significatifs quant à la valeur de témoignage et le devoir d’évaluation de ceux qui, à un titre ou à un autre, ont été aux affaires pour une période aussi longue et qui aujourd’hui font l’expérience de dix années d’opposition, tout en travaillant à leur retour au pouvoir dans un nouveau contexte politique. Cette contribution sera volontairement bâtie autour de cette notion de repère.
Car cinquante ans dans la longue histoire d’une nation, c’est une séquence temporelle à la fois importante et courte eu égard au long passé esclavagiste et colonial avec ses nombreuses conséquences dans tous les domaines de la vie sociale, politique et culturelle. C’est aussi une séquence significative mais bien plus courte encore pour les générations actuelles et à venir qui veulent bâtir un monde plus juste et plus humain. C’est dire ce que la périodisation peut avoir de commode et d’arbitraire en même temps.

Pour retrouver notre dossier sur le cinquantenaire des indépendances, cliquez ici.

Lire la suite