Vous êtes ici

Démocratie
S'abonner

Comment répondre à la crise du commun ?

04/03/2020 90’
Favoris
Partager
A a Zoom

Aux yeux du monde, notre pays semble parfois souffrir d’une forme de mélancolie collective, version française d’une crise du commun et des fragilités de la démocratie. Pourtant, les citoyens français sont mobilisés et engagés, l’État est omniprésent et les territoires fourmillent d’initiatives. Comment surmonter ce spleen français ? On en a débattu avec Richard Ferrand, Salomé Berlioux, David Djaïz et Gilles Finchelstein.

Pour dépasser ce « spleen français », Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, député du Finistère, propose dans son livre Nos lieux communs. Petit traité républicain à l’usage des démocrates (Éditions de l’Aube / Fondation Jean-Jaurès) de clarifier les moyens d’action de chacun des échelons de notre pays (État, Collectivités territoriales, société civile), en leur donnant la liberté pour innover, la responsabilité pour assumer, la puissance pour transformer.

Il en a débattu aux côtés de Salomé Berlioux, présidente de l’association Chemins d’avenirs, co-auteure (avec Erkki Maillard) de l’essai Les Invisibles de la République. Comment on sacrifie la jeunesse de la France périphérique (Robert Laffont, 2019), et David Djaïz, haut fonctionnaire, enseignant à Sciences Po, auteur de Slow démocratie. Comment maîtriser la mondialisation et reprendre notre destin en main (Allary, octobre 2019).

La rencontre était animée par Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès.

 

Lire la suite