Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

De l’internationalisme socialiste au Congrès de Londres (1896)

16/07/2018 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

Pierre Alayrac publie L’Internationale au milieu du gué. De l’internationalisme socialiste au congrès de Londres (1896) aux Presses universitaires de Rennes. Cet ouvrage est issu d’une recherche lauréate ex-aequo du prix de la Fondation Jean-Jaurès en 2016. Retrouvez-le en entretien avec Emmanuel Jousse, docteur en histoire de Sciences Po.

À la fin du XIXe siècle, loin d’être uniquement des points d’échanges ou de « transferts » entre les différentes nuances et courants du socialisme européen et américain, les congrès de l’Internationale furent également des lieux d’affirmation et de luttes pour définir ce qu’était le socialisme dans chacun des pays représentés. Ainsi, les dynamiques de mondialisation et de nationalisation des sociétés n’étaient pas antagonistes, mais au contraire s’articulaient et dessinaient des formes d’inter-nationalisme. Ce livre invite à se pencher sur le fonctionnement concret de ces congrès pour y observer les enchevêtrements de différentes formes de l’internationalisme socialiste.

Avec une préface de Jean-Numa Ducange et Blaise Wilfert-Portal.

 

Lire la suite