Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

François Mitterrand vu par Michel Winock

01/06/2015 22’
Michel Winock
Favoris
Partager
A a Zoom

La vie et le parcours politique de François Mitterrand revisités par Michel Winock. Ou lorsque privé et public mis en miroir éclairent d’un jour singulier le destin passionnant d’un homme exceptionnellement complexe, et qui a profondément marqué notre histoire. Une Cité des livres animée par Jean-Marie Pottier (Slate) et Christian Birebent (Esprit critique).

« Prince de l’ambiguïté », personnalité ondoyante, maître de l’équivoque, François Mitterrand a souvent déconcerté ses contemporains : vichyste et résistant, homme de droite devenu chef de la gauche, anticommuniste allié aux communistes, dénonciateur de la Ve République dont il finit par incarner comme personne les formes et les usages les plus discutables. Cet homme doublement enraciné dans sa Saintonge natale et dans son fief du Nivernais, aussi féru de littérature et d’histoire que de politique, sut cultiver le secret, dérouter ses partisans et se montrer un jouteur de première force, combatif mais patient, stratège jamais découragé par l’échec. Chez Mitterrand, le privé et le public paraissent si intimement noués que l’un n’est intelligible qu’à la lumière de l’autre. Michel Winock les met en miroir pour explorer la vérité d’un enfant du siècle, qui a traversé les époques, les milieux et les idées sans jamais en renier aucun. Devenu Président, François Mitterrand a marqué en profondeur la vie politique française. Figure originale d’un monarque de gauche, il réussit à imposer l’alternance et, par là, à consolider la Constitution. S’il échoue à réaliser les espérances socialistes, il ouvre à la France le nouvel horizon de la construction européenne. Dans la maladie, cet épicurien fit preuve jusqu’à la fin d’un stoïcisme digne d’admiration. Honni ou adulé, il reste un grand homme politique du XXe siècle. Complexe, séduisant, attachant, détesté, il a suscité des fidélités inconditionnelles et des rancunes indélébiles. Plus on le découvre et plus on mesure ce qu’il a d’insaisissable.

Michel Winock est historien, spécialiste de l’histoire de la République française, des mouvements intellectuels, de l’antisémitisme, du nationalisme et des mouvements d’extrême droite en France. Il est professeur émérite en histoire contemporaine à l’institut d’études politiques de Paris. Il est notamment l’auteur du Siècle des intellectuels, pour lequel il a reçu le prix Médicis en 1997 dans la catégorie essai, et des Voix de la liberté (2001), et a dirigé avec Jacques Julliard le Dictionnaire des intellectuels français.

François Mitterrand, Collection NRF Biographies, Gallimard

 

Lire la suite
En partenariat avec...
  • Slate