Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

Gilles Martinet, un parcours à gauche

22/03/2016 1’
Fondation Jean-Jaurès, Centre d'histoire de Sciences Po
Favoris
Partager
A a Zoom

Gilles Martinet (1916-2006) est un acteur important de l’histoire des gauches françaises et européennes au XXe siècle. Le Centre d’histoire de Sciences Po et la Fondation ont réuni, le 22 mars 2016, historiens et témoins souhaitant apporter un éclairage scientifique sur plusieurs moments décisifs de son parcours politique et intellectuel.

Communiste dans les années 1930, résistant sous l’Occupation, Gilles Martinet se détache progressivement de l’orbite du PCF après-guerre. Il entame alors une relation complexe et tourmentée avec la gauche non communiste, qui le conduit de la Nouvelle gauche des années 1950 au PS d’Épinay en passant par l’Union de la gauche socialiste (UGS) et le PSU.

Rédacteur en chef puis co-directeur de L’Observateur (bientôt France-Observateur) de 1950 à 1964, Gilles Martinet est aussi un intellectuel, qui propose une réflexion théorique stimulante sur la nature du communisme et du socialisme. Ambassadeur de France en Italie de 1981 à 1984, il est enfin un européen convaincu et a su tisser un réseau dense de relations avec de nombreux dirigeants communistes et socialistes, notamment italiens.

Découvrez le compte-rendu sur le site du Centre d’histoire de Sciences Po

Lire la suite