Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

Héritiers de l’avenir : Michel Charzat

11/06/2021 59’
Michel Charzat, Émeric Bréhier
Favoris
Partager
A a Zoom

La Fondation recueille les témoignages de celles et ceux qui furent les principaux acteurs de l’histoire du Parti socialiste, les réunissant sous un titre emprunté à Pierre Mauroy, « Héritiers de l’avenir  »Cette collection constitue une source précieuse de compréhension des enjeux et des débats qui ont traversé la gauche depuis cinquante ans. Retrouvez l’entretien avec Michel Charzat, ancien député, ancien sénateur, ancien maire du 20e arrondissement de Paris, interrogé par Émeric Bréhier, ancien député, directeur de l’Observatoire de la vie politique de la Fondation Jean-Jaurès. 

 

Michel Charzat revient sur son parcours militant, depuis sa participation à la campagne de François Mitterrand de 1965 à ses différents mandats parisiens. Il adhère à la SFIO en 1968, et milite notamment au CERES avec Georges Sarre à Paris. Il revient sur les dynamiques qui ont conduit au congrès de l’unité des socialistes à Épinay en juin 1971, et sur les mois qui ont suivi Cité Malesherbes, où il devient un jeune permanent, travaillant aux cotés de Georges Sarre en charge de la propagande et de l’animation du parti maintenant dirigé par François Mitterrand. Son témoignage permet de comprendre les ressorts du dynamisme qui accompagne le Parti socialiste durant ces années de reconstruction, de congrès en congrès. Il aborde ensuite sa fidélité à Jean-Pierre Chevènement, qui, avec d’autres membres de son courant Socialisme et République, s’interrompt au début des années 1990. Il est chargé par Pierre Mauroy de conduire les réflexions en vue de refonder la doctrine du Parti socialiste, réflexions qui aboutissent au congrès du Projet à l’Arche en décembre 1991.

 

Lire la suite