Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

Jaurès 1859-1914. La politique et la légende

23/09/2013 1’
Vincent Duclert Vincent Duclert
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

Vincent Duclert nous livre une nouvelle biographie illustrée qui met en perspective les postérités de Jaurès dans le siècle.

Né en 1859, assassiné le 31 juillet 1914 à la veille d’une Première Guerre mondiale qu’il combattait avec ses dernières forces, Jean Jaurès symbolise pour ses contemporains l’obstiné des luttes sociales et des engagements politiques.

Comment Jaurès fait-il réfléchir aujourd’hui à la politique, au socialisme, à la République, à la morale ? L’auteur, grand spécialiste de Jaurès, prend le parti d’expliquer comment l’idée de la justice due aux hommes a orienté les combats de Jaurès, depuis la défense des ouvriers de Carmaux, dont la grève de 1892 à 1895 eut un retentissement national, jusqu’à sa lutte contre le déclenchement de la Première Guerre mondiale que l’impérialisme imposait aux peuples européens. Jaurès s’est engagé pour le capitaine Dreyfus, pour les syndicalistes persécutés, pour les instituteurs menacés. Il s’est dressé contre la peine de mort, contre la violence déversée sur les plus faibles, contre les pouvoirs de la réaction et la raison d’Etat. Il n’a cessé de faire entendre sa parole à la tribune de l’Assemblée nationale – il fut élu socialiste presque sans interruption depuis 1893 –, dans les villes et villages de France et dans les capitales du monde.

De Jaurès, nous gardons aujourd’hui une image multiple : le socialiste, le pacifiste, le républicain. La mémoire posthume de cet homme qui défia les pouvoirs au nom de la justice continue d’éveiller les sociétés à leur devoir d’équité, de vérité, de solidarité. Jaurès, un homme dont l’image dépasse la vie !

Cet ouvrage est publié avec le soutien de la Fondation Jean-Jaurès.

Vincent Duclert, Jaurès 1859-1914. La politique et la légende, Paris, Autrement, coll. « Vies parallèles », 2013.

Lire la suite