Vous êtes ici

International
S'abonner

L’Afghanistan : un enjeu stratégique majeur

18/02/2010 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

Forte de ses relations suivies avec des personnalités progressistes afghanes, la Fondation a organisé un colloque international autour d’une délégation afghane menée par Abdhullah Abdullah, figure de l’opposition.

L’Afghanistan fait l’objet depuis des années d’un engagement suivi de la part de la Fondation Jean-Jaurès. 

C’est dans ce cadre qu’ont été organisés le colloque du 18 février 2010 et la visite de la délégation dirigée par Abdhullah Abdullah, candidat à l’élection présidentielle d’août 2009 (second au 1er tour avec 30 % des voix) et aujourd’hui principale figure de l’opposition démocratique en Afghanistan. Le scrutin présidentiel ayant été entaché de nombreuses fraudes et au vu de la situation générale qui prévaut aujourd’hui en Afghanistan, la question afghane demeure davantage encore un enjeu stratégique de premier ordre pour la communauté internationale. L’objet du colloque organisé par la Fondation Jean-Jaurès visait à proposer une analyse de la situation dans sa complexité régionale et à envisager les perspectives politique du conflit. 

Les rencontres politiques et médiatiques

D’autre part, la Fondation a organisé autour du Dr Abdullah de nombreuses rencontres politiques et médiatiques durant le séjour de la délégation afghane à Paris. Le Dr Abdullah Abdullah a pu ainsi s’exprimer au travers de nombreux médias et annoncer publiquement son projet politique de créer et organiser un mouvement, la Coalition pour le changement et l’espoir, en vue des élections législatives prévues en septembre prochain. Parti de dimension nationale, il vise à dépasser la structuration ethnique de l’espace politique afghan qui prévaut aujourd’hui.

Par ailleurs, la Fondation a organisé de nombreuses rencontres politiques, auprès du ministre de la Défense, Hervé Morin, du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, du secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, Pierre Lellouche, du conseiller diplomatique du Président de la République, Jean-David Levitte, du secrétaire international du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, du maire de Paris, Bertrand Delanoë, du Président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault, du Président du groupe socialiste au Sénat, Jean-Pierre Bel (voir le communiqué en cliquantici) et d’Emmanuel Maurel, vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France. Enfin, les membres des deux commissions parlementaires des affaires étrangères (Assemblée nationale et Sénat) ont également auditionné le Docteur Abdullah Abdullah.

Le Dr Abdullah a ainsi été reçu Bruno Daroux pour RFI, Xavier Lambrechts pour TV5 Monde, et Nathalie Guibert pour le journal Le Monde (pour voir l’émission cliquerici) ; par le Journal d’Arte le 19 février ; par France culture le 22 février ; dans l’émission « Zéro info » sur BFM-TV le 22 février ; par « le 6-10 » de France Inter le 23 février (pour l’écouter, cliquerici) ; a donné une interview au Figaro et a tenu une conférence de presse au Centre d’accueil de la Presse étrangère (CAPE) le 23 février. 

 


Rencontre avec Abdullah Abdullah 1/2
 


Rencontre avec Abdullah Abdullah 2/2
 

Lire la suite