Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

L’esprit de Vatican II. Catholiques de gauche en Europe occidentale dans les années 60-70

21/05/2015 1’
Centre d'histoire de Sciences Po, Fondation Jean-Jaurès
Favoris
Partager
A a Zoom

En 1965 s’achevait le Concile Vatican II. Le Centre d’Histoire de Sciences Po et la Fondation ont proposé un colloque sur le catholicisme progressiste en Europe dans les années 1960 et 1970, avec une dimension comparative et transnationale.

Les intervenants – des experts venant de Belgique, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne et Suisse – ont présenté ce qu’ils considèrent comme les enjeux, les sujets et les débats les plus importants ayant affecté le(s) milieu(x) du catholicisme de gauche dans leurs pays respectifs durant les années 1960 et 1970. Ils sont intervenus sur des projets qui furent spécifiques à la vie intérieure de l’Église et ont traité des effets les plus importants sur les mouvements sociaux et/ou sur les divers courants intellectuels au sein de leur propre pays.

Étant donné la dimension italienne du catholicisme de gauche pendant cette période, des chercheurs ont traité des spécificités de la contribution italienne à l’esprit de Vatican II. Marta Margotti, historienne de Turin, est intervenue sur l’histoire de la « dissidence catholique » en Italie ; Bruno Manghi, sociologue et militant de toujours de la confédération syndicale catholique CISL, s’est concentré sur les contributions du catholicisme de gauche à la radicalisation du mouvement ouvrier italien ; enfin Urbano Cipriani (professeur et militant local) a présenté des extraits des films originaux sur les manifestations de la Comunità dell’Isolotto de Florence, de la fin des années 1960 au début des années 1970.

La France a aussi vécu cette période d’activisme du catholicisme de gauche dans les années 1960 d’une manière assez intense. Courant d’influence au sein du Parti socialiste unifié, le ferment politique du catholicisme de gauche influença à la fois la CFDT et le Parti socialiste refondé à partir de 1971. En fait, la carte électorale d’une partie de la France se trouva changée par la vague d’activisme catholique de gauche comme en atteste le basculement de l’Ouest de la France en faveur de la gauche pendant cette période.

Ce colloque a souligné, dans une dimension européenne, le rayonnement et la pertinence transnationale de l’esprit de Vatican II.

Retrouvez les actes dans la revue électronique du Centre d’histoire de Science Po publiés en décembre 2016

 

 

Lire la suite