Vous êtes ici

Société
S'abonner

La cause humaine. Du bon usage de la fin d’un monde

04/06/2012 1’
Patrick Viveret
Favoris
Partager
A a Zoom

La Cité des livres reçoit Patrick Viveret autour de son dernier livre, publié aux Editions Les liens qui libèrent.

Patrick Viveret, philosophe, magistrat, ancien conseiller à la Cour des comptes, mais aussi « conseiller en imaginaire »... Un homme résolument optimiste, qui voit dans la « crise » ce que nous ne voyons pas, et qui est pourtant sous nos yeux : nous sommes au début d’une nouvelle Renaissance, d’un mouvement aussi important que celui du Siècle des lumières. Nous allons, si nous le voulons, inventer ensemble l’ère de la sobriété heureuse. Construire du neuf en prenant le meilleur de ce que l’humanité a inventé au cours de son histoire, et dans le dialogue des civilisations. Le programme « sapiens sapiens », qui était en fait devenu « sapiens demens », est de nouveau à l’ordre du jour. Il nous faut donc à la fois changer trois fois d’R : d’air (le défi écologique), d’aire (un nouveau rapport au territoire) et d’ère (construire une nouvelle époque historique), rien de moins. Et pour cela la puissance des idées est finalement plus forte que celle de l’argent et des armes réunis.Voir la vidéo

Lire la suite