Vous êtes ici

Démocratie
S'abonner

La gauche en situation d’alerte

10/09/2009 1’
Jean-Jacques Urvoas Jean-Jacques Urvoas
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

Les cantonales partielles qui se sont déroulées entre le 1er septembre 2008 et le 31 juillet 2009 sont riches d’enseignement pour le Parti socialiste. Comme il l’avait déjà fait en 2008 dans la note n°6 de la Fondation, Jean-Jacques Urvoas en a analysé les résultats pour en tirer une conclusion alarmante : si le PS garde la plupart de ses sièges, il perd bon nombre d’électeurs.

Ces élections intermédiaires permettent de prendre la température de l’électorat et des mouvements d’opinion à la veille du scrutin régional de mars 2010. Autre exercice révélateur : en appliquant le mode de scrutin que Nicolas Sarkozy souhaite adopter pour les hypothétiques « conseillers territoriaux » créés par la réforme des collectivités, les résultats seraient tout à fait différents, à la défaveur des socialistes…

Lire la suite