Vous êtes ici

Europe
S'abonner

La re-communalisation de l’approvisionnement énergétique allemand

18/06/2013 1’
Oliver Rottmann Oliver Rottmann
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

La re-communalisation des services publics est un sujet vivement discuté en Allemagne. Alors que de nombreuses villes se trouvent dans une situation budgétaire tendue, elles envisagent de plus en plus d’y avoir recours. Oliver Rottmann, économiste à l’Université de Leipzig, analyse le cas des services de l’énergie.

Quels sont les objectifs, les formes et les fondements du retour à la communalisation envisagé par des villes de plus en plus nombreuses, notamment en matière d’approvisionnement énergétique ? L’analyse du cas allemand se base sur un sondage mené auprès de cent cinquante-neuf communes de tailles hétérogènes.

DES COMMUNES EN DIFFICULTÉ BUDGÉTAIRE

La politique de privatisation des services publics allemands a été menée dans le courant des années 1990 de façon retenue en comparaison avec les autres pays de l’Union européenne. Cependant, la politique de la concurrence initiée par l’Union à la même époque a entraîné une augmentation de cette privatisation avec des résultats mitigés. Les Allemands ont commencé à se montrer sceptiques sur l’efficience d’une production privée généralisée. Ils plaident maintenant pour un retour à la communalisation, à davantage de production publique. La situation budgétaire des villes se place en première ligne des éléments décisifs pour motiver une re-communalisation : le sondage relève que 84,78 % des communes présentent un déficit budgétaire !

L’approvisionnement énergétique constitue un secteur particulièrement important de l’activité communale. Un tiers des villes interrogées planifient de le reprendre en main, 65 % de le laisser privatisé.

Lire la suite