Vous êtes ici

Économie/Social
S'abonner

La Silver Économie, une filière industrielle d’avenir pour la France

11/10/2013 1’
Michèle Delaunay Michèle Delaunay
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

Qu’est-ce que la Silver Economie ? Quel rôle l’Etat et les pouvoirs publics doivent jouer pour favoriser l’émergence en France d’une grande filière liée à l’âge ? Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, présente les atouts de cette filière d’avenir.

J’en suis convaincue : la Silver Economie a des perspectives d’avenir brillantes. Parce que ce marché est relativement nouveau et que le réseau de distribution n’est pas encore très développé, l’équilibre entre l’offre et la demande est difficile à trouver. Du côté de l’offre, les entreprises ne parviennent pas à faire des économies d’échelle. La demande, elle, reste encore insuffisamment solvable, soit parce que les usagers ne connaissent pas les produits, ou ne sont pas convaincus de leur utilité, soit parce qu’ils n’ont pas les moyens de les acheter.

Pour contrer ces obstacles, l’Etat et les régions doivent s’engager dès à présent aux côtés des acteurs économiques et industriels. Ainsi, pour mieux structurer l’offre, nous encourageons depuis plusieurs mois les régions à développer leur filière Silver Economie avec des pôles de compétitivité, des clusters, une agence régionale de l’innovation, une chambre de commerce et d’industrie. Afin de pallier les insuffisances de financement, nous favoriserons la création de coentreprises. Pour solvabiliser la demande, nous réfléchissons à la façon d’orienter les aides techniques incluses dans l’Allocation personnalisée d’autonomie vers la téléassistance ou les plateformes informatiques. Nous nous engagerons également dans une logique de labellisation et de normalisation. Nous ferons un effort conséquent d’organisation, grâce à la création d’un guichet unique d’information pour tous les publics et grâce à la définition d’axes stratégiques liés à la politique de prise en charge des personnes âgées. Enfin, en termes de communication, il s’agit de rendre positive la notion de l’âge auprès des médias.

Lire la suite