Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

La victoire de la gauche en 1981 : archives et chronologie des événements

22/04/2011 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

Au printemps 1981, le Parti socialiste et la gauche remportent les élections présidentielle et législatives : François Mitterrand devient président de la République au soir du 10 mai 1981 et dissout l’Assemblée nationale qui sera dominée par une « vague rose » en juin. Le Centre d’archives socialistes revient sur cette séquence historique, qui mit fin à vingt-trois ans de pouvoir ininterrompu de la droite.

Pierre Mauroy, Premier ministre depuis le 22 mai et reconduit à la tête du gouvernement le 23 juin après les législatives anticipées, prononce le 8 juillet à l’Assemblée nationale son discours de politique générale, où il annonce les grandes réformes du nouveau pouvoir : mesures sociales, abaissement de l’âge de départ à la retraite, baisse de la durée hebdomadaire du travail, nationalisations, décentralisation. Parlant des Français comme des hommes et des femmes ayant pris démocratiquement leur destin en main lors de ce printemps 1981, il place son propos dans la continuité historique de Jean Jaurès, de Léon Blum et du Front populaire de 1936, mais aussi de Jean Moulin et du général de Gaulle.


> Le discours de Pierre Mauroy à l’Assemblée (pdf - 164Ko)

> L’Unité, hebdomadaire du PS

L’Unité 11 juillet 1981 n°431

> Photo




Lire la suite