Vous êtes ici

International
S'abonner

Le combat par l’écriture

22/03/2018 107’
Conceiçao Evaristo, Henrique Rodrigues, Rodrigo Ciriaco, Paula Anacaona, Adèle Goliot, Jean-Jacques Kourliandsky
Favoris
Partager
A a Zoom

L’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès et les Éditions Anacaona ont reçu trois écrivains brésiliens reconnus et engagés : Conceiçao Evaristo, « la voix noire des favelas », Henrique Rodrigues et Rodrigo Ciriaco. 

Ces trois auteurs ont débattu de leur place dans la société contemporaine en tant qu’écrivain.e, mais aussi de la situation au Brésil, à quelques mois d’un scrutin présidentiel décisif.

La rencontre était animée par Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine, et Adèle Goliot, scénariste et écrivaine. Paula Anacaona, directrice des Éditions Anacaona, a assuré la traduction.

 

 

Qui sont ces trois auteurs ?

Conceição Evaristo
À 70 ans, Conceição Evaristo est la plus importante voix de la littérature afro-brésilienne. Malgré toutes les barrières imposées par le milieu défavorisé où elle est née, elle termine sa scolarité et passe le concours d’institutrice en 1971. Son écriture retrouve une mémoire collective effacée par le discours colonial et patriarcal et reprend en même temps une mémoire individuelle. C’est ce qu’elle appelle « l’écrit-vie », un acte de résistance. L’auteure a remporté divers prix pour son œuvre au cours de ces dernières années. En France, elle a publié L’histoire de Poncia, Banzo, mémoires de la favela et Insoumises, ce dernier paru en mars 2018.

Rodrigo Ciríaco
Rodrigo Ciríaco est écrivain et professeur dans des écoles publiques de plusieurs quartiers défavorisés de Sao Paulo, où il enseigne depuis 2004. Au Brésil, il a déjà écrit et publié divers recueils de nouvelles, son genre littéraire par excellence, et en France il a publié chez Anacaona dans Je suis favelaJe suis toujours favela et Le football au Brésil. Le verbe frappant, cru et oral de Rodrigo Ciriaco fait écho aux réalités quotidiennes et dures dont il est témoin, notamment de la violence institutionnelle du système éducatif brésilien

Henrique Rodrigues
Henrique Rodrigues est né à Rio de Janeiro, en 1975. Diplômé en lettres et en journalisme culturel de l’Université de Rio de Janeiro, il est aujourd’hui écrivain et coordinateur de projets de soutien à la lecture et aux manifestations littéraires. Au Brésil, il a publié un roman et de nombreux recueils de poésie ; en France, son roman Au suivant est paru en février 2018. Ce livre, inspiré de l’histoire de l’auteur, raconte le passage de l’adolescence à la vie adulte d’un garçon qui dû concilier études et travail. L’œuvre littérature d’Henrique Rodrigues interroge le contexte social et politique brésilien des dernières années et rejoint ainsi le combat en faveur des politiques culturelles qu’il mène dans tout le pays en tant qu’attaché culturel.

Lire la suite