Vous êtes ici

Environnement
S'abonner

Le défi de la croissance verte

31/03/2010 2’
Michel Destot, Aurélie Filippetti
Favoris
Partager
A a Zoom

A l’initiative des fondations Jean-Jaurès et Friedrich Ebert (bureau parisien), un séminaire franco-allemand s’est tenu sur le thème « Le défi de la croissance verte : l’environnement et la politique industrielle écologique en France et Allemagne ».

Tout projet économique progressiste doit faire face à de nouvelles données : lutte contre le réchauffement climatique, appauvrissement des ressources naturelles, défi écologique… Pour le SPD allemand, il s’agit de redéfinir le concept de progrès, trop longtemps assimilé à la croissance « quantitative », en faveur d’un « progrès durable » qui concilie dynamisme économique, justice sociale et responsabilité écologique. Avec son projet d’une « politique industrielle écologique », le SPD veut unir les politiques écologiques, économiques et industrielles pour réduire la dépendance de l’Allemagne des sources d’énergie extérieures et garantir le « leadership » technologique de l’Europe dans les technologies « vertes ».Quelles sont, pour la gauche européenne, les perspectives d’une politique industrielle écologique, visant à la fois au maintien d’un secteur industriel fort et à la protection de l’environnement ? Dans quels domaines la France et l’Allemagne peuvent-ils améliorer la coordination de leurs efforts ?Le séminaire co-organisé par les Fondations Friedrich Ebert et Jean-Jaurès le 31 mars dernier a permis de débattre des perspectives d’un projet progressiste à la fois économique et écologique.

Programme
9h : Accueil et ouvertureHenri Nallet, vice-président de la Fondation Jean-JaurèsErnst Hillebrand, directeur de la Fondation Friedrich Ebert-Paris9h15 : Première table ronde : La réconciliation de l’économie et de l’écologieInterventions de Matthias Machnig, ministre de l’Economie, Etat de Thüringen, ancien secrétaire d’Etat au ministère fédéral de l’Environnement et Michel Destot, député-maire de Grenoble Débat11h-12h30 : Le défi d’une politique industrielle écologique : la prochaine révolution industrielle ?Interventions de Aurélie Filippetti, députée de Moselle, secrétaire nationale du Parti socialiste aux questions énergétiques et Martin Jänicke, professeur à l’Université Libre de BerlinDébat Ce séminaire sur invitation a réuni une trentaine de personnalités, notamment des responsables politiques (comme Jean-Louis Bianco, député et président du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, ancien ministre ; Christophe Caresche, député de Paris ; Laurence Rossignol, vice-présidente du Conseil régional de Picardie, secrétaire nationale du Parti socialiste à l’environnement), des universitaires (notamment Philippe Jurgensen, économiste, professeur à Sciences Po Paris, président de l’Autorité de contrôle des assurances et mutuelles ; Gilles Le Blanc, professeur d’économie à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris et chercheur au Cerna) ou es syndicalistes (comme Anabella Rosemberg et Roland Schneider, tous deux membres de la Commission syndicale consultative (Trade Union Advisory Committee) auprès de l’OCDE), des journalistes (Guillaume Duval, Alternatives économiques, Thomas Ferenczi, boulevard-exterieur.com).
Retrouvez
  • « Economie verte : le chemin qu’il nous reste à faire », par Michel Destot (lemonde.fr, 16 décembre 2009)
  • « Taxe carbone : une demi-mesure et une occasion ratée », par Aurélie Filippetti et Pierre-Alain Muet ?(Le Monde, 17 septembre 2009)
  • « Green Industrial Policy – Forcing Green Growth and Innovation », présentation de Martin Jänicke le 31 mars 2010 
  • « Energie et climat », Michel Destot, Achille Ferrari et Philippe Girard (Fondation Jean-Jaurès, 2006)
  • « Contributions au Grenelle de l’environnement », Fondation Jean-Jaurès, 2007 

Lire la suite