Vous êtes ici

Économie/Social
S'abonner

Le développement de la formation professionnelle : un enjeu clé pour dynamiser l’emploi

23/01/2013 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

La dégradation de la situation de l’emploi rend d’autant plus pertinente le développement de la formation professionnelle, qui reste encore mal intégrée par les entreprises. Flore-Aline Colmet Daâge revient sur ce qui pourrait être un levier afin d’aider les salariés à progresser professionnellement.

Synthèse

Télécharger la synthèse :

La situation de l’emploi en France a connu au cours des derniers mois une forte dégradation, avec un taux de chômage approchant des niveaux record. La formation, qui figure parmi les leviers pour pérenniser l’emploi et favoriser l’insertion professionnelle, apparaît actuellement mal intégrée par les entreprises au regard du nombre d’actions effectivement réalisées. Quelles sont les mesures à mettre en œuvre pour faciliter le recours à la formation au sein des organisations, tant publiques que privées, et rendre les salariés plus proactifs, afin de les aider à progresser professionnellement ou à rebondir lors des périodes de chômage ?

Malgré les dispositifs existants, un nombre encore insuffisant de salaries bénéficie de formations

Moins d’un salarié sur deux a récemment suivi une formation. Les personnes les plus fréquemment exclues sont les professions les moins qualifiées, les salariés de petites structures et les personnes travaillant dans les secteurs de l’industrie, du commerce et de l’agriculture. Il apparaît ainsi paradoxalement que les salariés les moins formés initialement sont aussi le plus souvent les moins pris en compte dans les plans de formation. Il est à noter enfin que si l’importance stratégique de la formation semble faire consensus, la mise en place effective d’actions permettant de développer les compétences des salariés est le plus souvent étroitement corrélée à la taille de l’organisation.

Des actions concrètement orientées vers le renforcement de l’expertise métier, la maîtrise des outils et le management, dont les bénéfices sont très largement soulignés

Les entreprises ont tendance à favoriser la spécialisation de leurs collaborateurs plutôt que la diversification des compétences et la polyvalence, qui constituent pourtant des leviers forts en termes de performance et d’innovation. Pourtant la formation peut aussi constituer un levier de fidélisation et de motivation important. Lorsqu’ils en font l’évaluation, plus de huit salariés sur dix estiment que la dernière formation suivie leur a été utile. Les dirigeants jugent eux aussi très favorablement les formations dispensées à leurs employés.

Les pistes d’action pour le développement de la formation

Malgré les dispositifs existants pour faciliter son développement, un quart des actifs est encore exclu de la formation. Le recours à la formation permet pourtant aux entreprises de disposer d’un avantage compétitif, tout en augmentant la motivation de leurs personnels. Afin d’intensifier et de garantir l’efficacité des politiques de formation, il apparaît dès lors important de mieux faire connaître la règlementation et les modes de financement de la formation, de rendre les salariés davantage acteurs de leur formation, et d’aider à la fois les actifs et les employeurs à sélectionner les formations les plus adaptées à leurs besoins, notamment par une politique d’évaluation rigoureuse.

Lire la suite