Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

Les archives de Ségolène Royal à la Fondation

02/02/2017 1’
Ségolène Royal Ségolène Royal
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

Ségolène Royal a donné il y a plusieurs mois ses archives à la Fondation Jean-Jaurès, qui en dévoile aujourd’hui une partie en ligne sur son portail dédié, accessible aux chercheurs comme au grand public. Correspondances, revues de presse, photos, documents audiovisuels… : ce ne sont pas moins de 16 mètres linéaires d’archives, à la fois sur papier ou numériques, qui retracent les temps forts du parcours politique de celle qui fut conseillère à l’Elysée, ministre, présidente de région et candidate à l’élection présidentielle en 2007. 

Le « fonds Ségolène Royal » rejoint ainsi ceux d’autres dirigeants socialistes, que la Fondation Jean-Jaurès collecte et valorise, tout en poursuivant le rassemblement des archives du Parti socialiste, des groupes parlementaires et des Jeunes socialistes.
 

Les archives papier

Coll. Fondation Jean-JaurèsCe fonds regroupe tout d’abord des archives papier de Ségolène Royal. L’ensemble des documents couvre une période allant de 1981 à 2007.
Il se compose des archives constituées par Ségolène Royal au cours de sa carrière politique. L’essentiel de ces archives provient en fait de deux périodes distinctes. La première période en matière de documents va du 27 mars 2000 au 06 mai 2002, période pendant laquelle Ségolène Royal était ministre déléguée à la Famille et à l’Enfance puis ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées. La deuxième période concerne les élections présidentielles de 2007 depuis les primaires organisées par le Parti socialiste et la désignation de Ségolène Royal comme candidate jusqu’à la campagne des présidentielles proprement dite. La Fondation Jean-Jaurès disposait déjà depuis 2007 d’une riche documentation pour cette campagne présidentielle.
Les archives qui constituent ce fonds, sont en majorité des dossiers conçus au fil du temps au gré de l’actualité politique et des actions menées par Ségolène Royal en tant que ministre, élue locale ou militante du Parti socialiste. Ils s’accompagnent parfois de notes manuscrites et de brouillons de discours ou d’interventions.
 

Le fonds photographique

© Philippe Grangeaud / Parti socialisteLe fonds photographique a été constitué par Ségolène Royal au gré de ses activités politiques. Il se constitue de près de 4200 photographies, majoritairement en couleur, accompagnées quelquefois de planches, de négatifs souples, de diapositives ou encore de tirages sur papier ordinaire. Elles représentent dans la quasi totalité Ségolène Royal aux côtés de personnalités, d’élus ou dans le cadre de l’exercice de ses mandats et fonctions politiques. L’ensemble des documents couvre une période allant de 1982 à 2007. On y trouve d’une part des photographies qui proviennent d’envois ou de dons faits par des particuliers, et notamment des élus locaux, et par des services photographiques rattachés à des institutions ou des collectivités. Elles sont parfois accompagnées de lettres ou de cartes de visite des expéditeurs. elles illustrent aussi bien les fonctions ministérielles que ses mandats de députée des Deux-Sèvres, et de présidente de la région Poitou-Charentes, ainsi que ses activités militantes.

Ce fonds se compose aussi d’enregistrements audiovisuels et audio sur divers supports. Il s’agit essentiellement d’enregistrements d’émissions politiques, allant de 1999 à 2007.

 

Retrouvez les documents numérisés sur notre portail 

Lire la suite