Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

Les deux France du Front Populaire

23/06/2008 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

Au printemps 1936 surviennent en même temps une victoire électorale des gauches unies « contre la menace fasciste » et un puissant mouvement social.

Aspects les plus visibles d’une radicalisation de la société dans son ensemble, ils n’épuisent cependant pas ce moment exceptionnel en termes de mobilisation politique, de confrontation sociale et symbolique. France de gauche contre France de droite, la question des mobilisations se pose à travers le succès des rassemblements antifascistes, mais aussi du Parti social français de La Roque, alors que des forces traditionnelles comme le parti radical se délitent.Paysannerie, classes moyennes urbaines, patronat y participent autant que le mouvement ouvrier ; tous se forgent alors leur identité pour plusieurs générations. Cette interaction, sans laquelle on ne peut rien comprendre, ces confrontations, mais aussi les compromis trouvés alors sont l’objet de cet ouvrage.?Le Front populaire a cessé d’être un enjeu central du débat politique aujourd’hui et il n’est plus un modèle pour la gauche. L’intérêt des historiens s’est aussi déplacé. Aujourd’hui de nouvelles approches, s’appuyant sur des sources inédites, permettent de renouveler le regard sur cette France du Front populaire, à Paris mais aussi dans un tour de France des régions.?Les recompositions des champs politique, social, institutionnel, à l’œuvre au milieu des années trente, annoncent aussi la France de la seconde moitié du XXe siècle. Elles sont au cœur des réflexions de l’équipe d’historiens et de politistes rassemblés dans cet ouvrage.??Ce nouveau livre de la collection Des poings et des roses reprend en grande partie les interventions des chercheurs qui se sont exprimés lors du colloque « Front populaire, chocs et contre chocs » qui s’est déroulé du 4 au 6 décembre 2006 aux Archives nationales et à l’ENS, manifestation organisée avec le soutien de la Fondation Jean-Jaurès.???Les auteurs : Aldo Agosti, David Bensoussan, Mathias Bernard, Serge Berstein, Sylvain Boulouque, Noëlline Castagnez, Frédéric Cépède, Vincent Chambarlhac, Alain Chatriot, Arnaud Chomette, Sophie Cœuré, Olivier Dard, Emmanuel Debonno, Michel Dreyfus, Jean Garrigues, José Gotovitch, Sylvie Guillaume, Thierry Hohl, Bernard Lachaise, François Lafon, Gilles Le Beguec, Séverine Liatard, Édouard Lynch, Laure Machu, Robert Mencherini, Gilles Morin, Emmanuel Naquet, Morgan Poggioli, Antoine Prost, Gilles Richard, François Roth, Nicolas Roussellier, Nathalie Sévilla, Stéphane Sirot, Jean-Paul Thomas et Gilles Vergnon.???Gilles MORIN et Gilles RICHARD (dir.), Les deux France du Front populaire, coll. Des poings et des roses, L’Harmattan 2008, 410 p.



Gilles Morin

Lire la suite