Vous êtes ici

Société
S'abonner

Les femmes face aux violences sexuelles et le harcèlement dans la rue

19/11/2018 3’
Favoris
Partager
A a Zoom

Un an après #MeToo et dans la perspective de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre,  la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS) et la Fondation Jean-Jaurès ont souhaité faire le point sur les violences sexuelles et le harcèlement de rue dont les femmes sont victimes dans cinq pays européens – la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni – et aux États-Unis.

Cette enquête réalisée par l’Ifop a été présentée à l’occasion du colloque « Violences sexuelles et sexistes au travail : état des lieux, état d’urgence ? » co-organisé par la Fondation européenne d’études progressistes (FEPS) et la Fondation Jean-Jaurès le 19 novembre 2018.

 

 

Sommaire de l’enquête

1. Panorama des différents types de violences sexistes et sexuelles en Europe et aux États-Unis

  • Combien de femmes ont déjà fait l’objet de comportements irrespectueux dans la rue ?
  • Combien de femmes ont déjà été victimes d’insultes sexistes ou sexuelles dans la rue ?
  • Combien de femmes ont déjà été victimes de harcèlement de rue ?
  • Combien de femmes ont déjà été victimes d’exhibitionnisme dans la rue ?
  • Combien de femmes ont déjà été victimes d’agressions sexuelles dans la rue ?

2. Les caractéristiques des Françaises victimes d’atteintes ou de violences sexistes et sexuelles dans la rue

 

Principaux enseignements

  • 65 % des Européennes ont déjà été sifflées dans la rue au cours de leur vie, pour 70 % des Américaines
  • 36 % des Européennes ont déjà fait l’objet de remarques, de moqueries ou d’insultes sexistes dans la rue au cours de leur vie, pour 50 % des Américaines
  • 36 % des Européennes ont déjà fait l’objet de gestes grossiers à connotation sexuelle dans la rue au cours de leur vie (50 % pour les Espagnoles), pour 46 % des Américaines
  • 56 % des Allemandes ont déjà été abordées avec insistance dans la rue au cours de leur vie, malgré leur absence de consentement (moyenne européenne : 45 %)
  • 43 % des Françaises ont déjà été suivies sur une partie de leur trajet au cours de leur vie (moyenne européenne : 37 %)
  • 35 % des Espagnoles ont déjà été victimes d’exhibitionnisme dans la rue au cours de leur vie 
  • 40 % des Britanniques ont l’objet de caresses ou d’attouchements à caractère sexuel (ex : mains aux fesses) malgré leur absence de consentement dans la rue au cours de leur vie (moyenne européenne : 34 %), pour 41 % des Américaines
  • 40 % des Allemandes ont été victimes d’au moins une forme d’atteinte ou d’agression sexuelle dans la rue au cours des douze derniers mois
  • 86 % des Françaises ont été victimes d’au moins une forme d’atteinte ou d’agression sexuelle dans la rue

 

Méthodologie

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 6 025 femmes, composé d’un échantillon représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus de chacun des pays suivants :

  • Italie : 1 009 personnes
  • Espagne : 1 007 personnes
  • France : 1 004 personnes
  • Allemagne : 1 004 personnes
  • Royaume-Uni : 1 001 personnes
  • États-Unis : 1 000 personnes

Dans chaque pays, l’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon dont la représentativité a été assurée par la méthode des quotas (âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région. Les données assurant la représentativité des résultats sont issues des données fournies par :

  • The European Union Labour Force Survey (EU LFS 2014) pour les pays européens,
  • The Current Population Survey (CPS 2015) pour les États-Unis.

Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 25 au 30 octobre 2018.

Lire la suite
En partenariat avec...
  • FEPS