Vous êtes ici

Économie/Social
S'abonner

Lettres aux Français pour qui l’extrême droite remettrait la France debout

28/09/2016 14’
Nicolas Lebourg Nicolas Lebourg
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre (Lettres aux Français qui croient que cinq ans d’extrême droite remettraient la France debout, Les Echappés, août 2016), l’historien et membre de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès Nicolas Lebourg montre en quoi la question économique et sociale est structurante dans le vote Front national.

« Pour la première fois, mesdames, messieurs, vous allez voter Front national. C’est un bond pour vous, un petit pas dans notre vie démocratique, et vice versa. Vous préférez peut-être dire »Je vais voter pour Marine« , tant le storytelling autour de cette dernière a été frénétique ces dernières années. (...) Vous voilà centre du monde, c’est-à-dire infantilisés, décomplexés, mythifiés. »

Alors que l’extrême droite gagne du terrain en France, Nicolas Lebourg s’adresse à une dizaine de personnages fictifs dont le parcours et les idées les amènent à se tourner vers le vote FN. Du professeur d’histoire-géographie d’Albi à l’étudiant gay nouvellement arrivé à Paris, en passant par l’ouvrier agricole de Senlis, tous sont confrontés à la globalisation, économique et culturelle, à la perte de légitimité des grands partis de droite et de gauche. Écouter ces voix-là, entendre les déceptions politiques, le sentiment de déclin et de déclassement social, et comprendre comment le FN a su s’adresser à eux ouvrent l’espace de dialogue indispensable à la vie démocratique. En écrivant à chacun de ces électeurs une lettre dédiée, Nicolas Lebourg nous éclaire sur la stratégie de communication sophistiquée dont use le FN pour gagner une grande part de l’électorat.

 

 

 

Lire la suite