Vous êtes ici

Histoire
S'abonner

Pour Henri

27/04/2020 1’
Gilles Finchelstein Gilles Finchelstein
Suivre
Favoris
Partager
A a Zoom

Henri Weber nous a quittés le 26 avril 2020. Gilles Finchelstein revient sur son parcours et sa proximité avec la Fondation.

Henri Weber est mort et nous sommes nombreux à être infiniment tristes.

Henri était un politique et un intellectuel et les deux étaient chez lui intimement liés. C’est pourquoi Henri avait trouvé à la Fondation Jean-Jaurès un lieu d’engagement. Il en avait été administrateur et trésorier ; il en était un auteur prolixe, un intervenant régulier, un auditeur fidèle, si souvent présent des petits-déjeuners du matin jusqu’aux débats du soir – quitte, comme récemment, à traverser Paris sur sa vespa sous la pluie battante pour rejoindre la Cité Malesherbes.

Henri était un vrai social-démocrate, toujours attentif aux moyens et pas seulement aux fins – et c’est pourquoi il était en train de travailler à la réinvention des structures partisanes.

Henri, c’était l’intelligence, subtile, curieuse, vive.

Henri, c’était la vie, une vie comme un roman et une vie de tous les instants.

Henri, c’était le charme, une voix, un œil, une allure, un rire.

Henri était un ami.

 

Retrouvez quelques-unes de ses dernières interventions pour la Fondation :

Et ses publications :

 

 

 

Lire la suite