Vous êtes ici

Économie/Social
S'abonner

Secrets de fabrication

21/06/2010 63’
Martin Hirsch
Favoris
Partager
A a Zoom

Pour la Cité des livres, Martin Hirsch évoque son livre Secrets de fabrication, lors d’un débat animé par Frédéric Martel, rédacteur de chef de Nonfiction.fr, et Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès.


Martin Hirsch a rappelé qu’il était entré au gouvernement tout en conservant ses idées politiques et ses divergences sur certains sujets comme la franchise médicale, le bouclier fiscal, le débat sur l’identité nationale ou la politique du logement.

Selon lui, le bilan du gouvernement est bon en ce qui concerne notamment la politique européenne (la présidence française ainsi que la sortie de l’impasse après le refus du traité de Lisbonne). Concernant les symboles de richesse et la réalité de la redistribution, il estime cependant que la situation s’est plutôt aggravée ces dernières années. Il est revenu sur la question de l’impôt sur le revenu et le « mythe » existant en France selon lequel seuls 50 % des Français payeraient cet impôt : c’est oublier la CSG (contribution sociale généralisée) qui fait que 100 % des Français sont imposés sur leurs revenus. Le bouclier fiscal également a été inventé par la gauche (Rocard, Bérégovoy) en 1988 avec la « clause de sauvegarde » selon laquelle il faut plafonner l’imposition pour empêcher que des personnes à haut revenu puissent être imposées à 100 %. Martin Hirsch a alors rappelé qu’en France seules les personnes les plus pauvres peuvent dans les faits être taxées à 100 %, ce qui représente un paradoxe fondamental de la politique sociale.
 


Lire la suite