Vous êtes ici

Europe
S'abonner

Trois regards sur les élections allemandes

27/09/2009 1’
Favoris
Partager
A a Zoom

Tombé à moins d’un quart de l’électorat (23,5 %) et éjecté du gouvernement, le parti social-démocrate allemand (SPD) a subi le 27 septembre 2009 sa plus grave défaite depuis la fondation de la République Fédérale en 1949.

Cette défaite n’est pas une surprise, mais son goût est amer. Incapable de convaincre l’électorat de gauche et d’imposer ses thèmes de prédilection tout au long de la campagne, le SPD a perdu dix millions de voix depuis son accession au pouvoir il y a onze ans et se retrouve brutalement relégué dans l’opposition.



Analyse du vote : résultats et comportements électoraux

par Ernst Hillebrand : >>


Les leçons de la défaite du SPD

par Henri Weber : >>



Quel avenir pour le SPD ?

par Thorben Albrecht : >>

Lire la suite