Vous êtes ici

Europe
S'abonner

Unis dans la diversité ? La demoï-cratie européenne au secours du projet européen

08/04/2014 120’
Kalypso Nicolaïdis, Axelle Lemaire, Guillaume Sacriste
Favoris
Partager
A a Zoom

L’Observatoire Europe aborde la question des institutions européennes et de leur légitimité démocratique. Kalypso Nicolaïdis (Oxford) a exposé son concept de « demoï-cratie » lors d’un débat public auquel ont participé Guillaume Sacriste (Paris 1) et Axelle Lemaire (députée).

On évoque la fatigue institutionnelle de l’Europe. Pourtant, le projet européen doit retrouver le lien avec les peuples européens pour s’écrire au futur. Kalypso Nicolaïdis propose la notion de « demoï-cratie » européenne. Que signifie-t-elle et quelle efficacité a-t-elle dans la crise actuelle que traverse l’Europe ? Comment peut-elle renouveler la pratique démocratique en Europe ? Grâce à elle, comment le projet européen peut-il renouer avec les peuples qui la composent, unis dans leur diversité ?

Ce débat animé par David Chekroun, professeur de droit (ESCP-Europe), a fait intervenir :

  • Kalypso Nicolaïdis, professeur de relations internationales à Oxford (St Antony’s College),
  • Guillaume Sacriste, maître de conférences en science politique à l’Université Paris-1 (Panthéon-Sorbonne), chercheur au Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CRPS), laboratoire associé CNRS,
  • Axelle Lemaire, députée des Français de l’étranger et directrice de l’Observatoire européen de la Fondation.

Cette rencontre s’est tenue dans le cadre d’un cycle de débats sur l’Europe dans le cadre de l’Observatoire européen, dirigé par Axelle Lemaire, députée des Français de l’étranger. L’objectif est d’apporter un regard neuf sur les grands enjeux de l’Europe de demain. Le principe est de mettre en présence experts et responsables politiques pour les faire débattre, ensemble et avec le public, sur une proposition pour l’Europe et ses possibles traductions politiques.

 

Retrouvez un entretien vidéo avec Kalypso Nicolaïdis :

 

Retrouvez le débat public : 

Lire la suite